Où mettre son argent en dehors des banques ?

ou mettre son argent en dehors des banques

L'inflation et le contexte économique actuel poussent de plus en plus d'épargnants à réfléchir à d'autres solutions que les placements traditionnels lorsqu'il s'agit de conserver leur argent. La baisse de confiance généralisée dans le système cumulée à la gestion opaque des institutions bancaires forcent les citoyens à s'en détourner, recherchant des placements plus intéressants en dehors des banques.

Voici 5 placements ou mettre votre argent en dehors des banques :

Pourquoi mettre son argent en dehors des banques ?

C'est une question intéressante : pourquoi vouloir placer son argent ailleurs que dans une banque ? Plusieurs raisons l'expliquent.

Des placements avec un rendement de plus en plus faible

Le rendement généré est le critère critère numéro un.

Le célébrissime Livret A est en tête de proue : avec un taux d'intérêt à 3% depuis le 1er février 2023, le Livret A peine à conserver ses adeptes. Certes, on parle d'une potentielle hausse du taux de rémunération aux alentours des 3% en début d'année, mais cela serait toujours insuffisant pour contrer l'augmentation des prix.

Et pour cause : même si l'inflation a diminué ces derniers mois, retombant aux alentours de 3,5% en décembre 2023, les 3% du livret A et des livrets boostés (4-5% les premiers mois) ne suffisent absolument pas pour empêcher votre épargne de se faire ronger : on parle d'un taux réel négatif.

💡
Le taux indiqué par le placement, à savoir 2% pour le livret A, est ce que l'on appelle le taux nominal. Le taux réel correspond à ce que vous gagnez réellement, inflation déduite.

Regarder uniquement les chiffres de cette fin d'année est d'autant plus trompeur, l'inflation en France à quasiment atteint les 8% durant l'été alors que le taux de rémunération du livret A était toujours fixé à 3%.

Quid des autres produits bancaires ? À part le LEP (Livret d'Épargne Populaire) réservé aux revenus les plus modestes, aucun placement bancaire traditionnel qu'il s'agisse du LDDS (Livret de Développement Durable et Solidaire) ou du PEL (Plan Épargne Logement) n'a pu permettre de faire face à l'inflation.

Quid de l’assurance vie ? Le problème est un peu complexe : l’assurance vie en fonds euros, le type de support le plus sécurisé basé sur des obligations d’État, a vu ses rendements remonter subitement à la hausse suite aux ajustements des taux d'intérêts par les banques centrales (FED et BCE).

Le problème touche à présent les unités de comptes de votre contrat d'assurance vie. Avec la hausse des taux d'intérêt, ce sont ces placements plus risqués qui sont mis à mal. Des arbitrages judicieux (et coûteux) sont donc à opérer sur vos contrats si ce n'est pas déjà fait !

Cette situation nous pousse à nous poser la question suivante : faut-il garder son assurance vie en 2024 ?

Une perte de confiance

Deuxième élément qui pousse les épargnants à mettre leur argent en dehors des banques : la perte de confiance.

Des prêts de plus en plus contraignants à obtenir, la difficulté de retirer un certain montant directement au guichet, des virements bloqués sans raison apparente, des frais de gestion de plus en plus élevés... Les banques cumulent les actions frustrantes à l'encontre de leurs clients.

Le spectre d'une nouvelle récession semblable à celle de 2008 avec la faillite de plusieurs établissements ne réconfortent pas non plus les clients. Or, c'est typiquement la menace qui plane en Europe et sur les pays utilisant des euros : depuis plusieurs mois est évoquée la solvabilité du Crédit Suisse, très gros groupe bancaire international, qui provoquerait via sa chute un cataclysme économique et bancaire.

Diversifier ses placements

Quand on parle de placement, on parle de risque. L'important avec le risque c'est sa gestion. Une bonne gestion du risque est l'élément central à toute stratégie d'investissement.

Or, même en plaçant votre argent sur différents produits bancaires, si ces derniers sont tous ouverts au sein d'une même banque vous ne diversifiez pas réellement vos investissements et n'optimisez pas votre gestion du risque puisque vous êtes soumis à la santé financière d'un seul et même établissement bancaire.

En plaçant votre argent en dehors des banques, qu'il s'agisse de la bourse, des cryptomonnaies ou de l'immobilier vous vous offrez une diversification optimale et ne dépendez plus d'un seul et même acteur ou d'un seul et même marché.

Envie de comprendre comment diversifier son épargne ? Lisez notre article.

Mettre son argent dans l'immobilier

L'immobilier présente un double avantage : c'est un actif tangible, c'est à dire qu'au delà de représenter une simple valeur numérique votre investissement est palpable et il ne peut valoir zéro puisque sa fonction première à savoir d'être un abri sera rempli même en cas de krach immobilier.

L'autre avantage concerne le rendement.

Un actif immobilier locatif rapporte en moyenne entre 5 à 6% de rendement par an et ces chiffres devraient continuer à augmenter lorsque l'on voit l'évolution et la tendance du marché immobilier ces dernières années : il subit aussi l'inflation, donc les prix montent.

Le problème de l'immobilier ? À moins de disposer d'une somme d'argent conséquente pour obtenir votre bien immobilier vous serez contraint de passer par le système bancaire traditionnel, ne serait-ce que pour débloquer votre crédit vous permettant de financer l'achat.

Finalement, il faut évaluer avant tout ce que vous souhaitez en tant qu'investisseur : s'agit-il de juste trouver un investissement plus intéressant que votre livret A ou s'agit-il de ne plus alimenter le système bancaire ?

Si la réponse est la première alors foncez et placer votre argent dans l'immobilier. En revanche si votre réponse est la deuxième avec une véritable volonté de mettre votre argent en dehors des banques, alors investir dans l'immobilier n'est peut être pas la solution idéale.

💡
Si vous souhaitez commencer à investir dans l'immobilier nous vous conseillons la lecture de L'investissement immobilier locatif intelligent, qui est un bon livre pour démarrer en abordant toutes les bases essentielles.

Les SCPI comme alternative à l'immobilier physique

Si vous souhaitez ne pas être associé à une banque pour cet achat, alors vous pouvez vous rabattre vers un bien moins onéreux ou vous orienter vers l'achat d'une place de parking ou encore de SCPI !

Les SCPI c'est la fameuse "pierre papier", qui vous permet d'investir l'immobilier de façon dématérialisée. Vous confiez votre argent à une société de gestion qui va répartir tout le capital sous gestion dans différents bien immobiliers sur le marché, à la recherche des meilleurs rendements possibles.

En somme, investir dans des SCPI c’est investir dans du patrimoine immobilier tout en s’offrant la liquidité des actions sur un PEA par exemple. Comme un titre boursier vous pouvez vendre votre SCPI très simplement, à distance, sans avoir à subir toutes les contraintes de l’immobilier physique.

Concilier immobilier et tokenisation

On rentre dans un domaine plus spécifique et un peu technique : la tokenisation de l'immobilier.

Tokeniser de l'immobilier revient à rendre un actif numérique avec une information accessible en permanence sur un grand registre public : la blockchain.

Élimination des frais de notaires, transactions sécurisées, possibilité d'investissements illimités, barrière géographique inexistante, absence de budget minimum à l'entrée... La tokenisation de l'immobilier à de nombreux avantages à proposer.

💡
Vous souhaitez acheter des tokens immobiliers ? On vous propose de passer par RealT ! Lancé par 2 experts de l'immobilier, RealT opère depuis 2017 outre Atlantique avec un catalogue très fourni. La mise en place du wallet est assez rapide et leur service client est disponible pour aider si besoin.

Si l'immobilier ne vous dit rien mais que le principe de posséder une terre vous intéresse, vous devriez vous intéresser à l’investissement dans les forêts : en 2024, avec les outils dont l’on dispose, il est tout à fait possible de devenir propriétaire d’une parcelle forestière.

Mettre son argent en bourse

C'est une des manières les plus simples de mettre votre argent en dehors des banques : réaliser un placement sur les marchés financiers.

La bourse à l'avantage de présenter des rendements très intéressants : Sur les 10 dernières années un PEA composé des 1500 plus grosses entreprises cotées en bourse (via l'indice MSCI World) rapporte un rendement moyen de 10,1 % par an.

L'année 2022, en revanche marque un tournant : entre janvier 2022 et janvier 2023, un PEA suivant l'indice MSCI World affiche un rendement de -10,56 %.

Pas de quoi paniquer pour autant, l'année 2022 tout comme l'année 2008 ou 1987 est une année de baisse significative. Le reste du temps, la bourse performe plutôt correctement.

La bourse à l'avantage d'être accessible également aux néophytes ou à ceux qui n'ont pas envie de s'y intéresser plus que ça notamment grâce aux ETF, qui sont des indices reproduisant le cours d'une ou plusieurs valeurs. Les plus connus des ETF sont le MSCI World qui reproduit les performances des 1500 plus grosses entreprises cotées en bourse et le S&P500 indice boursier basé sur 500 grandes sociétés cotées sur les bourses aux États-Unis (NYSE ou NASDAQ)

Comme pour la cryptomonnaie, la bourse est intéressante dans une optique d'investissement de long terme : s'adonner au day-trading est une pratique de professionnel qui reste très compliquée et minutieuse.

💡
Si vous ne souhaitez pas vous aventurer outre-atlantique, vous pouvez tout à fait ouvrir un PEA qui vous permettra d'investir sur des valeurs françaises et européennes, avec à la clé des avantages fiscaux intéressants.

Il est important de noter qu’il est possible de s’exposer à la bourse via votre assurance vie. En effet, les assurances vie en unité de compte sont des placements dynamiques dans lesquels il est possible d’acheter des actions d’entreprises. Si ce type d’assurance vie propose un rendement plus intéressant en moyenne, le risque associé est plus élevé.

Placer son argent dans les métaux précieux

C'est un investissement auquel on pense peu lorsqu'on veut mettre son argent et ses euros en dehors des banques, pourtant l'achat de métaux précieux présente de nombreux avantages poru votre patrimoine financier.

Lorsqu'on parle de métaux précieux on parle surtout de :

  • Or
  • Argent
  • Platine
  • Palladium

Ce sont ces 4 métaux précieux qui ont le vent en poupe lorsqu'il s'agit d'investissement alternatif.

Ici, nous nous attarderons surtout sur l'or car il constitue l'actif anti-crise par excellence. Encore plus que le dollar, quand le système économique subit une crise, les investisseurs se tournent vers l'or.

Investissez dans l'or facilement avec notre partenaire achat-or-et-argent.fr : Expert depuis 1933 dans la négoce de métaux précieux et de la numismatique.

En sortant votre argent des banques pour le placer dans l'or vous vous garantissez d'obtenir une monnaie de confiance et non plus une monnaie-dette, représentée par les monnaies d'État traditionnelles que sont les euros, les dollars...

L'or c'est la monnaie de confiance par excellence, qui n'appartient à personne et qui fait consensus international en tant que monnaie de référence, puisqu'elle remplit au mieux les 3 fonctions à laquelle doit répondre une monnaie :

  • Réserve de valeur
  • Unité de compte
  • Moyen d'échange

Nous n'allons pas rentrer dans les détails techniques concernant l'histoire de l'or et sa valeur, gardez simplement en tête qu'en cas de crise c'est la valeur refuge et donc un actif avec lequel vous ne perdrez pas d'argent.

Si vous n'êtes pas très confiant concernant le contexte macro-économique pour les années à venir, alors vous devriez investir une partie de votre argent dans l'or en 2024.

Allez plus loin et lisez notre article : comment reconnaître de l'or ?

Mettre son argent dans les cryptomonnaies

Si votre confiance dans le système bancaire est en recul depuis quelques années, alors vous devriez peut-être échanger une partie de vos euros contre des cryptomonnaies.

Passé le discours des médias mainstream à leur égard, on comprend bien que les cryptomonnaies sont critiquées et pointées du doigt comme étant dangereuses pour une seule et bonne raison : elles proposent une véritable alternative aux marchés bancaires et financiers actuels.

La première des crypto-monnaies, Bitcoin, est née le lendemain de la crise des subprimes de 2008 avec la volonté d'apporter sur les marchés financiers plus de transparence, de liberté et moins de déviance.

Car oui, malgré la volatilité de Bitcoin, c'est l'actif qui se rapproche le plus de l'or aujourd'hui :

  • Quantité maximale limitée, il n'y en aura que 21 millions et personne ne pourra décider d'en créer plus.
  • Il n'appartient à personne et n'est géré par aucune entreprise, son créateur Satoshi Nakamoto est inconnu et ne donne plus de signe de vie depuis 2010.
  • La blockchain Bitcoin est impossible à corrompre et le registre est entièrement public, personne ne peut tricher et profiter de l'opacité du système.

À notre avis, Bitcoin seulement vaut le coup en tant qu'alternative pour mettre votre argent en dehors des banques. Les autres projets crypto, appelés les Altcoins, sont intéressants mais ressemblent hélas à des produits financiers classiques émis par des sociétés privées dont l'utilité réelle n'a été encore que trop peu démontré sur les marchés.

L'actualité récente nous donne raison : depuis le début du mois de juin 2023, la SEC (l'organe de régulation des marchés financiers aux US) a fait des Altcoins sa cible privilégiée : elle affirme que ces cryptomonnaies sont des titres financiers qui doivent être impérativement régulés.

Si vous souhaitez tout de même vous intéresser aux Altcoins, tournez-vous vers les projets les plus sérieux : Ethereum, Cardano, Elrond...

Nous avons consacré un article entier à tous ceux qui souhaitent débuter en cryptomonnaie.

Un livre facile à lire que nous vous conseillons si vous souhaitez explorer le nouveau monde des cryptomonnaies :

Bitcoin & cryptomonnaies faciles.

Avec pédagogie et simplicité, Claire Balva et Alexandre Stachtchenko offrent une introduction accessible à Bitcoin et aux cryptomonnaies

Voir sur Amazon

Placer son argent dans les objets de collection

Dernier investissement que vous pouvez considérer si vous souhaitez placer votre argent en dehors des banques : investir dans des objets de collection.

Sur ce type d'investissement il faut être prudent et investir seulement dans les objets qui ont fait leurs preuves, c'est-à-dire ou il existe un marché avec une offre et une demande existante permettant de de garantir que votre actif s'apprécie dans le temps.

Les meilleurs objets de collections dans lesquels investir :

  • Montres de collection
  • Vins et spiritueux
  • Voiture de collection
  • Art

Comment investir dans les montres en 2024 ?

Pourquoi nous vous parlons de ces 4 types d'objets de collection ? Tout simplement parce qu'un marché de passionnés existe pour chacun d'entre eux, donc les prix et les rendements associés peuvent devenir très intéressants.

Prenons connaissances de tous les avantages et inconvénients :

Premier avantage : ce sont des objets que vous pouvez obtenir assez facilement sur des sites comme Ebay ou Leboncoin. Le marché du particulier à particulier est totalement possible bien que plus risqué.

Deuxième avantage : les retours sur investissement sont très intéressants. Avec des pièces souvent uniques ou limitées, alimentés par la passion des acheteurs, les prix se retrouvent souvent à atteindre des montants assez importants.

Premier inconvénient : un billet à l'entrée assez contraignant, les modèles de montres ou de voitures de collection prenant le plus en valeur nécessitent que vous sortiez un certain montant pour réaliser l'investissement initial.

Deuxième inconvénient : il réside probablement dans l'expertise nécessaire pour trouver les bons investissements ou placer votre argent. Sur ce point, il n'est pas donné à tout le monde de maîtriser le marché de l'horlogerie ou l'investissement dans le vin.

Finalement, placer votre argent ailleurs que dans une banque est accessible à n'importe qui : une multitude de produits attendent votre capital en vous proposant des rendements beaucoup plus intéressants. En fonction de votre appétence au risque et de votre profil d'investisseur, vous devez trouver les placement qui vous ressemblent le plus, mais n'oubliez pas que la clé réside dans la diversification : c'est en répartissant votre argent sur un maximum de placements différents que vous arriverez à mettre votre argent en dehors des banques de la meilleure des manières.

Découvrez nos autres articles sur l'investissement :

Jordan Houi

Jordan Houi

Passionné par les sujets liés à l'épargne et l'investissement. Je vous partage des solutions simples (parfois moins simples) pour gérer et faire fructifier votre capital.
France