Placer de l'argent qui rapporte tous les mois : quel investissement choisir ?

placer de l'argent qui rapporte mensuellement

Lorsqu'on décide de placer de l'argent mensuellement, une multitude d'options s'offrent à nous tant les possibilités d'investissement sont nombreuses. S'il est difficile pour vous de vous y retrouver, suivez le guide et découvrez les 6 placements qui rapportent de l'argent mensuellement :

Comment trouver un investissement qui rapporte mensuellement ?

Avant de faire un tour d'horizon des différents investissements disponibles, il convient de comprendre comment identifier les placements qui rapportent tous les mois et comment ils fonctionnent.

C'est de cette manière que vous trouverez les meilleurs placements pour vous assurer un gain d'argent et des revenus mensuels.

Le couple risque-rendement

Il faut garder en tête que ces deux éléments sont intimement liés et ne peuvent fonctionner l'un sans l'autre.

Plus le rendement d'un produit d'investissement est élevé, plus cela signifie que le risque associé est important.

Donc avant de vous jeter sur le placement ayant le rendement le plus élevé, ayez conscience de la possibilité de perte associée.

Regarder au-delà des produits bancaires

La rémunération du capital n'est pas la plus importante dans les banques.

Les banques font, bien évidemment, fructifier votre capital en investissant sur les marchés mais ce ne sont pas les acteurs qui vont vous proposer les taux les plus intéressants.

L'objectif d'une banque est de vous proposer des produits d'épargne, qui restent accessibles, avec un risque peu élevé. Ces produits sont tous les livrets et placements que vous connaissez : LEP (Livret Épargne Populaire), PEL (Plan Épargne Logement), LDDS (Livret Développement Durable Solidaire)...

De plus, les banques pratiquent des frais de gestions (et les autres frais associés) assez élevés, ce qui ronge encore un peu plus les plus-values que vous encaissez.

Si vous voulez trouver des placements rémunérateurs qui rapportent mensuellement dans lesquels vous pouvez disposer votre argent, il faut regarder ailleurs.

Ça tombe bien, c'est ce que nous allons voir.

La bourse, le placement le plus rentable

En choisissant la bourse vous sélectionnez un bon placement qui rapporte tous les mois.

Sur les dernières décennies, c'est tout simplement le placement qui rapporte le plus.

Même si les moyennes ont beaucoup évolué ces dernières années notamment à cause des crise de 2020 et 2022 qui ont été des années difficiles pour les marchés, on peut affirmer qu'investir en bourse sur le long terme (horizon 10-15 ans minimum) vous rapporte en moyenne entre 8 et 10% par an.

Notez bien qu'il s'agit d'une moyenne, en aucun cas vous encaissez 10% de plus value chaque année de façon garantie, il s'agit d'une moyenne pondérée durant lesquelles vos positions sont toujours actives.

C'est quoi la bourse ? Comment ça marche ?

Quand on parle de "la bourse" on désigne en réalité les marchés financiers et la possibilité que vous avez en tant qu'investisseur d'y apporter votre capital.

Les bourses sont multiples et propres à chaque pays et zone économique.
En France nous avons la bourse de Paris, aux USA le NASDAQ et le NYSE, en Allemangne le DAX, au Royaume-Uni la bourse de Londres...

💡
Chaque marché boursier à ses spécificités et ses célèbres indices : le CAC40 en France et le S&P 500 aux USA par exemple.

Les indices boursiers regroupent une sélection d'entreprises cotées sur cette même bourse. Voilà ce qu'est une bourse en définitive : la cotation de plusieurs grosses entreprises sur lesquelles il est possible d'apporter votre capital afin de les financer avec pour objectif d'obtenir en retour un rendement intéressant.

Pour investir en bourse et acheter des actions c'est simple : vous devez ouvrir un PEA (Plan Épargne en Actions) ou un CTO (Compte Titre Ordinaire), ces produits vous permettront de gérer votre portefeuille d'actions en France et en Europe pour le PEA, dans le reste du monde pour le CTO.

L'immobilier, le placement le plus commun

Relativement plus simple à expliquer, vous savez probablement déjà dans quelle mesure l'immobilier est un placement qui va vous rapporter tous les mois.

On connaît tous une personne qui a plus ou moins réussi dans l'immobilier, pour qui le souci d'encaisser de l'argent mensuellement n'existe plus, chaque mois, il récupère les loyers générés par ses biens immobiliers.

C'est exactement l'objectif des placements immobiliers : investir dans suffisamment de biens, les mettre en location (on parle d'investissement locatif) et récupérer chaque mois un loyer correspondant.

La notion de versement de loyer mensuel aide amplement à comprendre pourquoi l'immobilier est le placement idéal qui rapporte tous les mois.

Seulement voilà, l'investissement immobilier traditionnel, c'est-à-dire en achetant un bien physique, possède une barrière à l'entrée importante : le ticket minimum.

Si vous souhaitez acquérir un bien, appartement ou maison, il faudra réunir un apport conséquent et trouver une banque en mesure de vous accorder un prêt. Nous y voyons 2 soucis majeurs :

  • Dans ces périodes de crise économique, difficile d'emprunter et les taux ne sont pas intéressants car trop élevés.
  • L'objectif est d'éviter le prêt puisqu'il suppose un remboursement donc une plus-value réduite.

Placer dans l'immobilier sans emprunter : SCPI et tokenisation

Est-ce qu'on peut réaliser un investissement dans l'immobilier sans emprunter ? Oui !

Plusieurs solutions sont possibles :

  • L'immobilier tokenisé
  • Le crowdfunding immobilier

Tokenisation de l'immobilier

La tokenisation de l’immobilier est une façon d’investir totalement nouvelle : vous cumulez les avantages de l’immobilier à ceux de la blockchain.

Le concept est assez simple.

Tokeniser un bien immobilier s’effectue en plusieurs étapes :

  1. Le bien est acheté par une entreprise
  2. Cette entreprise émet des titres de propriétés, comme des actions, sauf qu’il s’agit de tokens, sur une blockchain donnée, ouverte et accessible à tous.
  3. N’importe quel particulier peut acheter un ou plusieurs de ces tokens, représentant chacun une part de l’entreprise.

Puisque l’entreprise est propriétaire du bien, les loyers sont versés à l’entreprise qui verse elle-même à l’ensemble de ses propriétaires ce loyer au prorata de leurs titres de propriété.

Simple non ?

Donc, si vous êtes propriétaire de ladite entreprise à hauteur de 2%, vous percevrez 2% des loyers du bien qu’elle possède.

💡
Si vous souhaitez acheter des tokens immobilier, passez par RealT ! Lancé par 2 experts de l'immobilier, RealT opère depuis 2017 outre Atlantique avec un catalogue très fourni. La mise en place du wallet est assez rapide et leur service client est disponible pour aider si besoin.

Crowdfunding immobilier

Le crowdfunding immobilier est une manière récente d’investir dans l’immobilier et donc de vous rapporter de l’argent mensuellement.

Souvent rattachée au crowdfunding d’entreprise, ou une multitude de particuliers peuvent décider d’investir dans une start-up à plusieurs dans le but de lui permettre de se développer, le crowdfunding est également applicable au secteur de l’immobilier.

De façon similaire, l’objectif est de mettre en commun les capitaux d’une multitude d’investisseurs au service d’un gros projet immobilier, géré par un promoteur immobilier. Grâce au déblocage de ces fonds, le promoteur peut réaliser son opération et encaisser une plus-value. En échange de l’argent mis à disposition et prêté au promoteur, le prêteur obtient un rendement annuel.

Quand on parle de rendement en crowdfunding immobilier, nous sommes sur des chiffres assez intéressants de l’ordre de 7 à 9%. Bien évidemment, avec un tel rendement annuel, les risques ne sont pas nuls, et dans le cadre d’opération financière rendue possible grâce au crowdfunding il faut toujours être regardant quand au projet mais aussi à la personne ou à l’entreprise qui sollicite ces fonds privés.

Les cryptomonnaies, le placement le plus risqué

Plus récent, les cryptomonnaies sont aussi un placement qui rapporte tous les mois.

Attention toutefois, le marché des cryptomonnaies présente une double particularité : il nécessite une connaissance technique avancée pour saisir le fonctionnement des actifs numériques et il présente une volatilité extrêmement élevée compte tenu de son jeune âge et de son caractère spéculatif.

Si vous débutez votre investissement durant un marché haussier, il ne sera même pas nécessaire de placer vos cryptomonnaies : la simple hausse de tous les actifs confondus suffiront amplement à vous dégager une plus-value mensuelle.
Il faudra cependant être assez fort mentalement pour encaisser votre rendement et ne pas céder au fameux FOMO (Fear Of Missing Out).

Même sur le marché des crypto, il existe plusieurs moyens de placer vos actifs numériques pour qu’ils vous rapportent de l’argent chaque mois. On trouve notamment ces produits dans le monde de la DeFi (Finance Décentralisée).

La DeFi vous permet d’investir vos cryptomonnaies en les plaçant de façon plus ou moins « bloquée » selon le rendement que vous souhaitez obtenir.

Ce blocage permet 2 choses :

  • Il empêche la vente de vos tokens et limite la baisse du cours.
  • Il permet également à la plateforme décentralisée où les tokens sont bloqués de les utiliser pour investir ailleurs, comme le ferait une banque classique avec l’argent que vous laissez sur compte de dépôt.

En l’échange de ce blocage vous recevez un rendement plus ou moins intéressant. Plus le blocage est long, plus le rendement est élevé.

💡
Les plateformes DeFi les plus connues pour placer vos cryptomonnaies : Sushi Swap, Pancake Swap...

Les SCPI, un placement alternatif qui rapporte

Une façon simple de placer de l'argent dans l'immobilier qui rapporte mensuellement est d'opter pour les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier).

Acheter une SCPI, c'est acheter une part d'un portefeuille immobilier diversifié. Une SCPI est contrôlée par une société de gestion à laquelle vous déléguez votre capital, en échange d'un certain rendement annoncé.

On peut donc apparenter le fonctionnement d'une SCPI à celui d'une action : la valeur de celle-ci peut varier à la hausse ou à la baisse et les plus-values que vous récupérez (qui correspondent aux loyers versés par les locataires) peuvent être comparées aux dividendes que vous récupérez avec une action.

Les SCPI rémunèrent plutôt bien : en moyenne, une SCPI propose un rendement allant de 4 à 6% par an.

Enfin, puisque la rémunération des SCPI fonctionne comme un bien immobilier, vous n’avez pas besoin de trouver un produit particulier pour qu’elles vous rapportent une plus value tous les mois : vous avez juste à récupérer le pourcentage du loyer qui vous revient, proportionnellement à votre investissement.

Il est important de noter qu'il existe plusieurs types de SCPI :

  • SCPI de rendement
  • SCPI fiscales

Les SCPI de rendement, comme son nom l'indique, ont un objectif précis, celui de générer un rendement afin d'encaisser une plus-value, elles sont placées sous le signe de la rentabilité.

Les SCPI fiscales quant à elles ont un but différent : celui d'alléger votre fiscalité en obtenant des réductions d'imposition.

Les obligations, le placement le plus sécurisé

Si vous souhaitez placer de l’argent qui vous rapporte mensuellement sans prendre de risque, alors les obligations sont faites pour vous.

C’est quoi une obligation ?

Tout le monde connaît les actions, l’immobilier ou même les cryptomonnaies, mais beaucoup moins connaissent les obligations.
Pourtant, il s’agit du placement le plus répandu et présent sur les marchés financier, notamment dans les contrats d'assurance vie en euros, nous le verrons plus bas.

Une obligation c’est tout simplement un prêt entre deux parties. Un emprunteur, s’il souhaite disposer d’argent pour investir, émet une obligation (à des conditions précises) et n’importe quel créancier peut décider d’utiliser cette obligation pour mettre son argent à disposition de l’emprunteur.

Ce schéma financier est largement popularisé dans les pays occidentaux via les banques commerciales, ou via l’ouverture de plusieurs produits bancaires, vous souscrivez à ces fameuses obligations.

Prenons l’exemple d’un livret A, sur ce produit populaire, un certain taux est garanti (2% en janvier 2023), et il fonctionne comme une obligation : la banque commerciale vous propose de lui déléguer une certaine partie de votre capital (qu’elle fera fructifier) en l’échange d’un certain rendement.

Cet exemple est applicable également aux assurances vie en fonds euros : la désignation « fonds euros » représente une obligation d’État, c’est à dire émise par un état particulier. Si vous avez ce type de contrat dans votre assurance vie, cela signifie que le capital déposé sur cette même assurance vie est prêté à l’État français.

💡
Nous insistons sur le fait que cela concerne les contrats d'assurance vie en fonds euros, vous pouvez tout à fait détenir une assurance vie sans obligation, dans ce cas il s'agit d'un contrat en unité de compte correspondant à des actions.

On dit que les obligations ne sont pas risquées, car elle repose uniquement sur un système de prêteur-gageur, et donc sur la solvabilité de l’emprunteur.
Les obligations les plus populaires comme nous l'avons vu sont des obligations d’État, c’est à dire que c’est l’État qui emprunte votre argent et qui vous propose en échange un certain rendement. Théoriquement, un État ne peut faire faillite, de ce fait, une obligation se voudrait ne pas être risquée.

Si cette affirmation est vrai en théorie, méfiez-vous des placements à rendement « sans risque », même s’il est difficile pour un État de faire faillite, c’est une situation que plusieurs pays ont déjà connue. Ne vous leurrez pas à ce niveau-là : si un État fait faillite, c’est comme une entreprise, elle ne peut plus rembourser ses créanciers qui seront donc lésés.

Le Private Equity, le placement pour les plus experts

Dernier placement à considérer si vous souhaitez placer de l’argent qui vous rapporte mensuellement : le Private Equity.

Le Private Equity n’est pas réellement complexe à comprendre comme le seraient les crypto-monnaies, mais il nécessite une certaine expertise et une veille régulière du marché pour saisir les bonnes opportunités.

Investir dans le private equity, c’est tout simplement investir dans des entreprises qui ne sont pas cotées sur les marchés réglementés. En France, cela signifie investir du capital dans une entreprise qui ne serait pas cotée à la bourse de Paris.

Alors comment ça marche ? Est-ce possible de faire du private equity dans n’importe quelle entreprise ?

Non, pour investir dans une entreprise non cotée, il faut que cette dernière autorise l’investissement en son sein. C’est-à-dire, qu’à un instant T, l’entreprise affirme sa volonté d’ouvrir son capital pour permettre à des investisseurs externes d’entrer.

L’idée derrière le Private Equity est de trouver une entreprise, généralement une start-up qui n’est pas toujours ou peu rentable, qui à un potentiel de développement fort sur un marché en expansion, dans le but de fortement valoriser votre capital initial.

C’est typiquement l’objet de l’émission « Qui veut être mon associé ? » diffusée sur M6 : les investisseurs externes que sont le jury, proposent d’apporter des capitaux en échange d’une part de l’entreprise. En misant sur cette dernière, l'investisseur caresse l’espoir d’une valorisation de ces parts dans les années à venir si l’entreprise se développe et performe sur son marché. In fine, l’investisseur peut décider de revendre les parts acquises pour encaisser une plus-value.

💡
Quelques plateformes accessibles au grand public existent si vous souhaitez vous lancer dans le Private Equity, on peut citer notamment le britannique Crowdcube ou le français Caption.

Qu'il s'agisse des marchés financiers, des actifs numériques ou encore d'immobilier, vous voyez bien qu'une multitude d'investissements qui rapportent tous les mois existent pour votre épargne, le tout avec des taux de rendement bien supérieurs aux placements classiques recommandés par votre banque. N'hésitez plus ! Commencez à investir et à diversifier votre épargne dans ces placements qui rapportent de l'argent mensuellement.

Découvre nos autres articles sur l'investissement :

Jordan Houi

Jordan Houi

Passionné par les sujets liés à l'épargne et l'investissement. J'essaie modestement de vous proposer des solutions simples, parfois moins simples, pour battre l'inflation.
France