Règle 50 30 20 : comment faire pour mieux gérer ses dépenses et son budget mensuel ?

la regle des 50 30 20 pour gérer son budget

Tous les débuts de mois vous vous jurez de ne pas dépenser tout votre revenu rapidement pour espérer épargner de l'argent ? Comme beaucoup de français vous avez du mal à budgétiser vos dépenses. Nous avons peut-être la solution.‌‌ La règle des 50/30/20 permet de répartir votre budget de façon simple et équilibrée : 50% pour les besoins courants, 30% pour les envies, 20% pour l'épargne.‌‌ Sur quoi repose cette règle ? Est-ce vraiment efficace ? Nous vous présentons cette méthode d’optimisation de votre revenu.


Dans cet article :

La règle des 50/30/20 : une méthode de gestion équilibrée de son budget mensuel

regle 50 30 20
La règle des 50/30/20 pour gérer son budget mensuel - Jowi

La règle des 50/30/20 est très simple à comprendre. Largement popularisée par Elizabeth Warren dans son ouvrage All your worth: The ultimate lifetime money plan, la règle 50 30 20 consiste à répartir vos dépenses en trois catégories : besoins, envies, épargne.

Règle des 50/30/20 : 50% du budget pour les besoins

50% de vos revenus doivent être des dépenses qualifiées comme "essentielles". Concrètement vous ne pouvez pas y échapper, elles sont indispensables voir vitales pour vivre normalement (si vous arrivez à vivre sans, faites-nous signe). ‌‌Idéalement, elles ne couvrent pas plus de la moitié de votre budget mensuel.

Ces dépenses concernent des besoins tels que :

  • Le loyer
  • Les factures (électricité, gaz, internet...)
  • Les assurances (véhicule, habitation, santé...)
  • Les transports (métro, bus, train...)
  • L'alimentation
  • Le remboursement de vos crédits et dettes

Vous gagnez 1 800 € net par mois et votre loyer vous coûte 1000 € ? ‌‌Aïe, la règle des 50/30/20 vous impose de réduire la dépense liée à ce besoin pour que, cumulée à tous vos autres frais indispensables, vous ne dépassiez pas la somme de 900 € par mois.

Règle des 50/30/20 : 30% du budget pour les envies

Les envies sont les dépenses considérées comme non-indispensables, elles regroupent tout ce qui vous fait plaisir. C'est pour cela que les envies sont fluctuantes et varient d'un mois à l'autre.

Parce qu'elles dépendent de vos envies et de vos désirs, ces dépenses sont modulables et vous avez la possibilité d'agir dessus.

Les dépenses liées aux envies concernent :

  • Les sorties (restaurant, cinéma, autres activités)
  • Les loisirs
  • Les vêtements, le shopping
  • Les vacances
  • Les abonnements de divertissement (Netflix, Spotify...)

Lorsqu'une personne cherche à appliquer la règle des 50/30/20 et à maîtriser ses dépenses, c'est sur les envies qu'elle va en priorité travailler.

Les envies font appel à votre émotion, pouvant générer un caractère impulsif de votre part :

  • "Vous savez que vous n'avez pas nécessairement besoin d'acheter ces nouvelles chaussures, mais elles sont à la mode et vous plaisent beaucoup."
  • "Vous savez que ce n'est pas raisonnable d'aller passer la soirée dans ce restaurant chic, mais il y aura tous vos amis."

Si vous arrivez à gérer la dimension émotion lorsqu'une dépense rentre dans la catégorie envies, alors il sera assez facile d'arriver à mieux gérer votre budget.

Avec des revenus mensuels à 1 800 € net, vos dépenses considérées comme des envies ne devraient pas dépasser le seuil des 600€ par mois.

💡
Il ne faut pas se priver de tout. La règle des 50/30/20 vous propose des astuces afin d'être plus responsable vis-à-vis de votre budget en maîtrisant vos dépenses. Faites-en sorte que ces envies deviennent des récompenses. Par exemple, si vous avez bien avancé sur vos projets ou votre travail cette semaine, récompensez-vous avec une dépense envie.

Règle des 50/30/20 : 20% du budget pour l'épargne

Enfin, les 20% restants de vos revenus mensuels devraient être consacrés à votre épargne.

Épargner ne signifie pas simplement économiser en effectuant un virement vers votre livret A. Avec la méthode 50/30/20 l'investissement est également pris en compte dans ces 20% dans la mesure où il ne s'agit pas d'argent dépensé directement dans vos besoins ou vos envies.

Les produits qui entrent dans la catégorie épargne sont :

  • Livret A
  • Livret Développement Durable, Plan Épargne Logement...
  • PEA (Plan Épargne Action), CTO (Compte Titre Ordinaire)
  • Investissement immobilier
  • Private Equity (investissement dans les entreprises non-côtées)
  • Investissement dans les cryptomonnaies, finance décentralisée

Si vous suivez la règle des 50/30/20 en épargnant 20% de votre budget mensuel, vous serez surpris de la somme d'argent que vous arriverez à accumuler au bout de quelques années.

Avec un revenu de 1 800 € net par mois, 20% de son budget mensuel reviendrait à épargner 360 €. Sur une année cela correspond à 4 320€ !‌‌ Plus de 4 000 euros rien qu'en appliquant la règle des 50/30/20, sans placer son argent, sans l'investir.

Envie de moins dépenser ? Essayez le mode de vie minimaliste !

Comment mettre en place la règle des 50/30/20 ?

Nous avons vu la règle des 50/30/20 en théorie. Mais concrètement comment pouvez-vous la mettre en place et l'appliquer à votre budget ? On vous explique étape par étape.

Connaître ses revenus, calculer ses dépenses

Pour maîtriser ses finances et son budget il faut avant tout le connaître.

  • Commencez par additionner tous les revenus que vous accumulez sur un mois.

Salaire, primes, rentes, dividendes, loyers, aides de l'état... Calculer à l'euro près les rentrées nettes d'impôts qui seront disponibles sur vos comptes bancaires sur une période d'un mois. Soyez vigilants quant à la distinction brut/net, en termes de salaire cela change pas mal de choses, c'est encore pire concernant les revenus non-salariés.

  • Identifiez et additionnez toutes les dépenses accumulées sur un mois

Très simple à calculer, très efficace pour se faire peur. Vous additionnez toutes les sorties d'argent que votre compte bancaire connaît sur un mois.

classer ses dépenses
Calculer ses dépenses permet de savoir qui vous êtes vraiment...

Hormis les dépenses liées aux besoins (qui sont globalement fixes) les envies vont faire varier les dépenses totales que vous connaitrez tout au long des mois de l'année. Dans ce cas-là, faites une moyenne : additionnez tous les dépenses accumulées de l'année puis divisez-les par 12, vous obtiendrez grosso-modo ce que vous dépensez sur un mois.

La méthode 50 30 20 peut-être couplée à la tenue du fameux petit carnet japonais : le kakebo, un véritable petit livre de comptes qui vous aider dans la gestion de votre budget.

Classer les dépenses parmi les 3 catégories

En ce qui concerne les besoins c'est relativement simple : loyer, courses alimentaires, factures, assurance... Vous n'aurez pas beaucoup de mal à les identifier.

Pour ce qui relève des envies c'est plus complexe. Si l'on peut identifier assez facilement les sorties, restaurants et autres loisirs, il peut être difficile de catégoriser des dépenses telles qu'un cadeau d'anniversaire, un abonnement à une salle de sport ou à une activité culturelle. Pour faire simple, nous vous recommandons de classer dans les envies tout ce qui ne vous empêche absolument pas de vivre.

Enfin pour l'épargne, si vous lisez cet article c'est probablement que vous avez déjà la réponse (et dans ce cas-là nous pensons que vous connaissez déjà le montant à l'euro près).

Gestion de ses dépenses et application au quotidien de la règle 50/30/20

Comment optimiser la gestion de votre budget au quotidien ? Maintenant que vous avez compris la règle 50/30/20, il faut la transposer en pratique. Nous vous livrons quelques astuces.

Un des conseils simples à mettre en place est d'avoir plusieurs comptes bancaires pour vos finances (idéalement 3 comptes), représentant vos besoins, envies et dépenses.

Compte bancaire principal : c'est celui où transite le plus d'argent, vous y recevez votre salaire ou votre revenu principal. 50% de vos revenus restent sur ce compte. Il vous permet juste d'encaisser vos revenus et de régler (le plus souvent par virements automatiques) tous vos besoins : loyer, facture, assurance, courses alimentaires.

Second compte bancaire : c'est là où vous déposerez les 30% de vos revenus servant à satisfaire vos envies. Ce compte est alimenté depuis le compte bancaire principal. L'argent déposé sur ce compte sert uniquement à financer vos dépenses dites plaisir. Avoir un compte bancaire dédié à vos loisirs vous permettra d'avoir une vue claire sur ce qu'ils vous coûtent tous les mois. De plus, s'il se retrouve vide, il sera beaucoup plus difficile mentalement pour vous d'utiliser un de vos autres comptes.

Troisième compte bancaire ou compte épargne : il s'agit du compte ou vous déposerez les 20% d'épargne mensuelle. Vous n'avez pas à toucher à compte bancaire, il est approvisionné tous les mois avec un virement automatique par votre compte principal.

💡
Ne payez pas une carte bancaire pour chacun de ses comptes ! Le troisième compte n'en nécessite absolument pas car aucune sortie d'argent n'est effectuée. Vous pouvez même éviter de souscrire à une carte de débit ou de crédit pour le compte principal si vous réglez vos courses alimentaires avec un autre moyen de paiement (chèques, tickets restaurant...)

Faire évoluer la règle 50/30/20 en fonction de votre budget

La règle des 50/30/20 est une bonne base pour démarrer. Il est évident qu'avec des revenus qui évoluent (de façon positive) la règle 50/30/20 va perdre en logique et en intérêt.

Si vos revenus s'élèvent à 10 000 € par mois demain, 50% de ces revenus seront beaucoup trop pour couvrir vos besoins. C'est à vous d'ajuster, est-ce que ces revenus supplémentaires auront leurs places dans la catégorie envies pour profiter davantage ? Ou à l'inverse allez-vous économiser et sécuriser cet argent dans la catégorie épargne ?

Même sans augmentation de votre revenu mensuel, au bout de quelques années la règle 50/30/20 peut devenir désuet au regard de votre situation. Si vous avez atteint vos objectifs de vie grâce à l'épargne accumulée (vous pouvez partir plus tôt en retraite, vous avez acheté votre maison, etc...) il peut être logique de vouloir réduire drastiquement la partie épargne pour en déporter une partie dans les dépenses envies.

Critique et limite de la règle 50/30/20

Si la règle 50/30/20 peut aider de nombreuses personnes à partir du bon pied en ce qui concerne la gestion de son budget mensuel, la réponse proposée par la méthode comporte plusieurs limites.

La règle des 50/30/20 avec des revenus élevés

Nous l'avons abordé dans le paragraphe précédent, appliquer la règle des 50/30/20 lorsque vos revenus mensuels commencent à devenir plus que confortables n'a plus vraiment de sens.

Acheter une grande maison, se nourrir exclusivement avec de la nourriture de très bonne qualité, acheter et souscrire une assurance pour votre voiture de sport, sortir dans des restaurants étoilés... À moins d'embrasser ce train de vie, vos besoins et vos envies n'augmenteront pas à la même vitesse que vos revenus.

Besoins ou envies ? Une frontière floue

Certaines dépenses vont être difficiles à catégoriser entre ce qui relève d'un besoin et ce qui relève d'une envie.

En fonction des personnes, certaines envies peuvent relever du besoin. Prenez par exemple le cas d'un abonnement à une salle de sport, en théorie ce n'est qu'une envie, vous pouvez vivre sans aller à la salle de sport. Mais les bienfaits du sport sur le corps ne sont plus à prouver, il peut même s'agir d'un véritable besoin lorsqu'on pratique une discipline sérieusement.

Un passionné de musique ou de cinéma pourrait avoir la même réflexion quant à son abonnement à une plateforme de streaming ou à une salle de cinéma. Fondamentalement, tous deux peuvent se passer de ces loisirs pour vivre. Mais cela se fera peut-être au détriment de leur santé mentale, de leur bien-être au quotidien.

C'est donc à vous de déterminer vos objectifs : quelles sont les dépenses qui relèvent de la pure et simple envie et celles qui relèvent d'une nécessite plus profonde dans votre vie.

💡
Dans le cas ou vous serez forcés de classer une dépense catégorisée de prime abord dans les envies mais qu'elle constitue un besoin vital, diviser le prix de cette dépense par deux et répartissez chaque moitié dans les dépenses besoins et envies.

Quand il s'agit de gestion de budget, ce sont les habitudes qui font la différence ! Commencez dès maintenant à vous habituer à bien répartir votre budget. Prenez conscience de toutes vos sorties d'argent, classez-les et utiliser plusieurs comptes pour vous aider à avoir une vision claire sur vos dépenses mensuelles. Enfin n'oubliez pas d'adapter la règle à l'évolution de vos revenus.

La règle 50 30 20 en résumé

Qu'est-ce que la règle 50 30 20 ?

La règle des 50/30/20 est une répartition de vos dépenses : 50% pour les besoins courants, 30% pour les envies, 20% pour l'épargne.‌‌

Comment mettre en place la règle des 50/30/20 ?

Additionnez tous les revenus que vous accumulez sur un mois, puis classez-les : dépenses, besoins ou épargne. Ajustez ces dépenses au quotidien pour bien respecter la répartition.

Découvrez nos autres articles sur le thème de l'épargne :