Comment investir quand on est étudiant ?

investir quand on est étudiant

Bien que les étudiants aient souvent un budget limité, il est possible d'investir son argent de manière intelligente pour obtenir un rendement à long terme, sans pour autant risquer de perdre toutes ses économies. Voici la démarche à suivre pour investir lorsqu'on est étudiant :

Économisez de l'argent tous les mois

Pour investir en étant étudiant, le mieux est de commencer le plus tôt possible : vous aurez plus de temps pour faire croître votre argent. En commençant tôt, même un petit investissement qui semble être insignifiant peut devenir un investissement intéressant.

Lorsqu'on décide d'économiser, il faut s'y tenir. De ce fait, un étudiant qui souhaite investir doit d'abord réussir à économiser de l'argent tous les mois, de façon régulière.

Pour économiser : établir un budget

L'un des premiers conseils à donner à un étudiant souhaitant investir son argent est de commencer par établir un budget. Cela peut sembler évident, mais c'est un élément indispensable pour être certain de respecter vos engagements financiers. En effet, beaucoup d'étudiants ont tendance à dépenser tout leur argent sans se soucier des conséquences à long terme.

Même avec de la bonne volonté, l'absence de budget peut vous induire en erreur : nous connaissons tous cette situation en fin de mois ou l'on constate le peu d'argent qu'il nous reste sur notre compte en banque alors que nous pensions avoir été raisonnable.

En établissant un budget, vous pouvez identifier les dépenses superflues et les éliminer, pour avoir à disposition de l'argent dédié à l'investissement.

L'idéal est évidemment de se fixer une somme minimale à économiser, pour vous construire une base solide d'épargne.

Par exemple, en fonction de vos revenus vous pouvez décidez de mettre de côté 200 euros chaque mois. Engagez-vous à respecter ce montant ! À chaque début de mois (au moment où vous recevez votre argent) placez-les de côté, sur un autre compte, pour être certain de ne pas les utiliser pour autre chose.

Cette épargne est capitale : elle servira de filet de sécurité au cas où vous ayez besoin d'avoir accès à une somme d'argent rapidement, sans qu'il soit nécessaire de retirer l'argent investi dans vos autres placements.

Vous devez conserver cette épargne sur un compte liquide, accessible rapidement et facilement (comme un livret A). Une fois que vous avez votre épargne de sécurité, vous êtes prêts à investir les prochaines sommes d'argent que vous recevrez.

Investissez la même somme périodiquement

Une fois que vous commencez à investir en tant qu'étudiant, l'idée reste la même qu'en économisant : vous devez conserver une régularité.

Pour cela, vous devez déterminer la somme minimale qui sera investi chaque mois dans vos différents investissements. Il peut s'agir de la même somme que vous avez alloué à la construction de votre épargne de sécurité.

Investir la même somme chaque mois a plusieurs avantages :

  • Cela vous permet de rester rigoureux, vous êtes sûr de ne pas dépenser votre argent ailleurs
  • Cela vous permet de faire plus d'argent, le plus tôt possible.

Une technique simple vous permet d'investir régulièrement sans risquer de ne pas avoir les fonds nécessaires : les virements automatiques permanents.

Si vous êtes payés, le 5 du mois, vous programmez un virement automatique "permanent" vers le support d'investissement que vous avez sélectionné, ainsi sans avoir à réfléchir, le même montant sera déposé et investi.

Ce détail est important : en tant qu'étudiant on dépense beaucoup et parfois très rapidement, il est très facile de "craquer" et de ne pas respecter ses engagements. La mise en place d'un virement de ce type vous permet d'éviter le non-respect de vos engagements et d'investir chaque mois la somme nécessaire.

Dans quoi investir quand on est étudiant : trouvez les bons placements

Budget, épargne de sécurité, montant mensuel... À présent, vous devez chercher les opportunités d'investissement. Voici les meilleurs placements à sélectionner quand on est étudiant.

Fonds communs de placements

Bien qu'il existe de nombreuses options d'investissement quand on est étudiant, nous recommandons de commencer par les fonds communs de placement.

Alors qu'est-ce que c'est ?

Les fonds communs de placement regroupent l'argent de plusieurs investisseurs pour le placer dans différentes entreprises ou classes d'actifs.
Ils sont gérés par des professionnels, si vous êtes jeune et que vous débutez dans l'investissement cela vous évitera de vous aventurer vers des placements qui sont trop complexes pour vous : vous déléguez ce choix à des experts du domaine.

Les fonds communs de placements offrent également une bonne diversification (puisqu'il s'agit de plusieurs investissements réunis en un produit), ce qui réduit le risque d'investissement.

Ils sont généralement faciles à acheter et à vendre, donc très liquide, ce qui les rend idéaux pour les investisseurs débutants qui ont parfois besoin de débloquer des sommes d'argent rapidement.

Enfin, les fonds communs de placement vous permettent  d'investir avec des montants relativement faibles, généralement à partir de 100€, ce qui n'est pas à négliger lorsqu'on est étudiant avec un budget d'investissement relativement faible.

Plan épargne en actions : investir en bourse en étant étudiant

Une autre façon d'investir intéressante lorsqu'on est étudiant : acheter des actions d'entreprises.

En France, si vous souhaitez acheter des actions cotées en bourse, vous devez ouvrir un PEA : un Plan Épargne en Actions.

Le PEA, en plus de vous pouvoir investir dans des actions françaises, vous permet de bénéficier d'avantages fiscaux : au bout de 5 années de détention d'un PEA et en l'absence de retraits des fonds, vous bénéficiez d'une exonération de l'impôt sur les plus-values réalisées.

Accessible à partir de 150€ seulement, le PEA est un produit intéressant pour tout étudiant qui souhaite investir en bourse.

Investir dans l'immobilier quand on est étudiant

Il est tout à fait possible d'investir dans l'immobilier locatif en étant étudiant, même avec un budget limité !

Si vous êtes limité en termes de revenus ou d'apport vous pouvez vous associer avec d'autres investisseurs pour acheter un bien immobilier à plusieurs et le louer par la suite.

Sachez toutefois qu'un investissement locatif nécessite une expertise immobilière poussée (trouver le bon prêt, débloquer le bon taux, identifier un logement rentable...) Cette option peut offrir un bon rendement à long terme, mais il est important de bien évaluer les risques et les avantages avant de s'engager.

N'abandonnez pas pour autant, il est commun de penser qu'investir dans l'immobilier jeune est impossible, c'est faux. En contractant un crédit immobilier, comme la plupart des futurs propriétaires d'un logement, vous faites effet de levier avec votre capital, rendant possible l'acquisition du bien immobilier.

Être jeune n'est pas un frein à l'obtention du prêt, au contraire. En vérité, les banques se moquent de votre âge et privilégient surtout et avant tout les personnes ayant une situation financière stable, afin d'être sûres que le crédit sera remboursé (raison pour laquelle avoir un CDI est un avantage).

Autre solution possible si l'acquisition physique d'un bien immobilier ne vous convient pas : les SCPI.

Les SCPI (Société Civile de Placement Immobilier) sont des parts de propriété que vous possédez en votre nom. Comme pour une action en bourse, où vous détenez un petit pourcentage d'une entreprise, vous achetez à plusieurs un bien immobilier et ce dernier est détenu à hauteur d'un certain pourcentage par tous les acquéreurs de la SCPI, qui se voient rémunérer au pro-rata.

Éviter les investissements trop risqués pour un étudiant

Être étudiant, c'est connaître une période financière qui est bien souvent compliquée : vos postes de dépenses augmentent beaucoup (loyer, sorties, nourriture) et pour autant vous n'avez pas encore de rentrées d'argent significatives.

De ce fait, l'épargne et les premières centaines/milliers d'euros que vous accumulez sont précieux, il ne faut pas les gâcher, ce sont les plus importants et ils vont constituer le socle de votre vie d'investisseur.

C'est la raison pour laquelle, plusieurs types d'investissement à haut rendement sont déconseillés :

  • Crypto-monnaies
  • Day trading
  • Investissement en start-up ou entreprises non-cotées

Ces investissements ne sont pas mauvais et ne doivent pas être exclus tout au long de votre vie, cependant, lorsque vous démarrez ou que votre capital d'étudiant est encore maigre, il est important d'en rester éloigné.

En effet, ces placements bien que hautement rémunérateurs sont très volatils : investir dans ce type d'actifs nécessite une expertise et une maîtrise très pointue. En étant étudiant, vous n'avez clairement pas les compétences pour les apprivoiser.

Faites-vous violence, sécurisez d'abord une base d'épargne solide et investissez dans d'autres actifs, certes moins rémunérateurs, mais plus sûrs. Dans quelques années, vous pourrez vous tourner vers ce type de placement en allouant une part raisonnable de votre capital.

Se former et rester patient

Apprendre et se former aux investissements complexes

Nous l'avons expliqué précédemment les investissements complexes ou que vous maîtrisez moins peuvent être plus risqués et nécessitent généralement une plus grande expertise.

Par conséquent, il est important en tant qu'étudiant de s'informer soigneusement sur les divers produits existants et de ne pas hésiter à se former avant de prendre une décision d'investissement.

Être patient quand on investi en tant qu'étudiant

En investissement, la patience est reine. Étudiant ou non, tout personne doit se montrer patiente lorsqu'elle investi son argent.

Investir son argent, dégager du rendement... Tout cela prend du temps avant de donner des résultats, et il est normal de rencontrer des hauts durant vos années d'investissement.

L'économie connaît des cycles, parfois haussiers, parfois baissiers, il est important d'en avoir conscience pour éviter de succomber aux moments de panique ou d'euphorie.

Restez patients, continuez d'investir régulièrement, et vos chances d'obtenir de bons retour sur investissement seront maximisées.

Investir son argent peut être accessible pour un étudiant ayant peu de moyens à sa disposition. Il est important de diversifier ses investissements et de choisir ceux qui sont adaptés à son budget, tout en s'éloignant des placements trop risqués. Il est également important de se former et éventuellement de demander conseil à un professionnel si vous hésitez à prendre vos décisions.

Découvrez nos autres articles sur l'investissement quand on est étudiant :

Jordan Houi

Jordan Houi

Passionné par les sujets liés à l'épargne et l'investissement. J'essaie modestement de vous proposer des solutions simples, parfois moins simples, pour battre l'inflation.
France