Qu'est-ce que la rat race et comment s'en échapper ?

rat race

La rat race est avant tout une métaphore qui est employée pour désigner l'archétype de la vie d'employé essayant de travailler toujours plus pour s'offrir une vie meilleure. Dans le monde du travail, l'expression a une signification péjorative, puisqu'elle compare ce mode de vie à la condition d'un rat, essayant de s'échapper de sa cage sans réaliser qu'aucune issue n'existe. Nous allons voir ensemble l'histoire de ce concept et surtout répondre à la fameuse question "comment sortir de la rat race ?"

Dans cet article :

Rat race : définition et concept

rat race : mot anglais que l'on peut traduire en français par "course du rat"

Qu'est-ce que la rat race ?

Le concept de la rat race fait référence à la lutte constante des individus pour réussir et progresser dans leur carrière, souvent au détriment de leur bien-être et de leur vie personnelle.

Généralement, cela se manifeste du côté professionnel par une course effrénée pour atteindre des objectifs ambitieux : obtenir des promotions, augmenter ses revenus.... Cela se caractérise par la fameuse vie : métro, boulot, dodo.

En fait, le terme rat race fait référence au fait que les individus agissent (et se sentent) comme des rats courant en permanence dans une roue, sans jamais réellement avancer ou atteindre le succès qu'ils cherchent.

Si la rat race est aussi péjorative, c'est parce que nos sociétés occidentales, notamment via le monde professionnel, sont sources d'une grande pression, conduisant systématiquement à une augmentation de l'anxiété chez les individus qui se sentent constamment stressés pour "réussir".

Robert Kiyosaki explique très simplement dans son ouvrage "père riche père pauvre", comment la rat race empêche les pauvres et les personnes les moins aisées d'accéder à la véritable richesse. Il explique également quels mécanismes vous devez mettre en place dans votre vie pour y échapper.

Père riche père pauvre - Robert Kiyosaki

Voir le livre

L'histoire de la rat race


Il n'existe pas de date officielle concernant l'emploi pour la première fois de l'expression rat race.

On sait toutefois qu'elle prend naissance aux États-Unis, dans une économie post-guerre en plein essor (probablement dans les années 1950), poussant chaque individu de la société à adopter un mode de vie ultra-consommateur.

C'est fondamentalement ça qui est critiqué à travers la métaphore de la rat race : une société de consommation extrême, ou seul l'accumulation d'argent et de biens matériels comptent, menant indéniablement à une fuite en avant pour tous les individus qui acceptent ce mode de vie.

Pourquoi les individus acceptent-ils la rat race ?

Après avoir passé en revue la définition et l'histoire de la rat race nous sommes tous d'accord sur un point : ça n'a rien de positif.

Pourtant, la majorité des citoyens et travailleurs de ce monde embrasse un mode de vie qui semble correspondre à la rat race. Peut-être que vous aussi ?

Mais alors pourquoi ? Y aurait-il des avantages à accepter la rat race ?

Plusieurs facteurs font que les individus acceptent la rat race, les deux plus importants sont la sécurité et le bonheur à court terme.

La rat race offre la sécurité et exclut le risque

C'est le premier élément à prendre en compte : la condition du travail.

L'archétype de l'individu qui est dans la rat race est un employé, en CDI, qui à le confort du salaire régulier et garanti. Chaque mois, il sait qu'il va percevoir une somme d'argent, indépendamment de la qualité de son travail, assurant un standing pour son mode de vie.

La rat race promet donc une certaine qualité de vie, ou du moins, un minimum de sécurité.
C'est encore plus vrai en Europe et surtout en France : les avantages accordés à un employé d'entreprise garantissent une réelle sécurité de l'emploi, d'autant plus pour les professions du tertiaire, considérées comme non pénibles.

Finalement, comme le rat domestiqué dans sa cage, l'individu modèle qui accepte la rat race est bien en sécurité dans son mode de vie, obtient à manger à la fin du mois et peut s'adonner à ses loisirs préférés sans avoir à se soucier des risques qu'il pourrait rencontrer s'il était indépendant financièrement et libre.

La rat race permet un bonheur relatif mais présent

Puisque les contraintes liées à l'argent n'existent pas, la rat race permet à tous ceux qui sont dedans de pleinement dédier leur esprit et leur attention à des plaisirs issus de la société de consommation. Ils peuvent dépenser et acheter ce qu'ils souhaitent, sans avoir de prévisions à faire puisqu'à chaque début de mois le processus se répète : l'argent qui leur permet de vivre décemment leur parvient à nouveau.

Cette course effrénée vers le bonheur et l'accumulation de richesse donne l'illusion d'un but ultime à accomplir, qui n'est jamais réellement atteint.

C'est justement parce qu'il est inatteignable que la course est sans fin : l'individu à l'impression d'avoir un objectif vers lequel tendre, quelque chose le pousse indéniablement à continuer.

💡
110€ de bienvenue ça vous tente ? En ce moment Boursorama vous offre cette somme pour l'ouverture d'un compte chez eux. Profitez-en.

Comment quitter la rat race ?

On vous explique, étape par étape, comment vous pouvez à votre tour quitter la rat race.

Savoir de combien vous avez besoin pour vivre indépendamment

Si vous voulez être libre et ne plus dépendre d'autrui, vous devez forcément être indépendant.

Or l'indépendance et la libérté financière requiert avant tout de déterminer de combien vous avez besoin pour ne pas avoir à attendre l'argent d'autrui.
C'est ce que vous devez calculer en premier.

Listez toutes vos dépenses et vos coûts, jusqu'au moindre euro pour comprendre de quelle somme vous devez disposer chaque mois afin d'être indépendant.

Une façon simple pour connaître vos dépenses dans leur globalité et apprendre à les maîtriser passe par l'utilisation d'un kakebo : un petit journal de comptes qui permet de classer chaque montant dépensé, peu importe le prix, dans des catégories distinctes afin d’établir une meilleure gestion de vos finances.

Kakébo 2022-2023

"Suivez scrupuleusement notre méthode et économisez jusqu'à 30% d’argent chaque mois ! Ceci grâce à l’organisation amenée par la prise de notes"

Éditeur : Kolnaix
Nombre de pages : 179
Prix : 12,90€

Voir ce kakebo

Revoir vos habitudes de consommation

Vouloir sortir de la rat race est aussi l'occasion de revoir vos habitudes de consommation : est-ce que vous avez vraiment besoin de dépenser autant d'argent chaque mois ? N'y a-t-il pas des postes de dépenses que vous pourriez réduire pour investir cet argent de façon plus intelligente ?

Une fois de plus, listez toutes vos dépenses de loisirs, excluez les dépenses de nécessités (loyers, assurances, alimentation) et analysez l'ensemble.

Classez chacune de ses dépenses par ordre d'importance et faites une croix sur celles en bas de la liste. Sortir de la rat race c'est sortir de cette société consumériste extrême : vous ne devez plus être victime de vos pulsions quand il s'agit de passer à l'achat.

Pour chaque envie, posez-vous la question : "est-ce que j'en ai vraiment besoin ?"

Si vous avez toujours eu du mal avec cette question , nous avons le livre parfait pour vous : "En as-tu vraiment besoin ?" de Pierre-Yves McSween.

L'auteur passe au crible toutes les raisons qui vous poussent à consommer, vous explique pourquoi elles ne sont pas rationnelles et vous éclairent sur les pièges marketing mises en oeuvre par les marques.

En as-tu vraiment besoin ? - Pierre-Yves McSween

"Un livre qui nous redonne la liberté dont nous avons vraiment besoin"

Voir le livre

S'éduquer financièrement

Il est compliqué de réaliser à quel point notre mode de consommation est trop gourmand.

Il est compliqué de comprendre par où vous pouvez commencer pour réduire vos dépenses et économiser plus d'argent.

C'est la raison pour laquelle l'éducation financière est une étape indispensable dans votre objectif d'échapper à la rat race.

Vous devez comprendre l'argent, comprendre comment construire une relation saine avec celui-ci, comment il doit devenir votre serviteur et non l'inverse.

L'éducation financière n'est malheureusement pas une discipline que l'on nous enseigne à l'école. Vous devez vous-même vous imposer un apprentissage de cette discipline ô combien capitale pour quitter la rat race.

Voici 4 livres pour vous éduquer financièrement :

Vous pouvez retrouver la liste complète en consultant notre article dédié sur les meilleurs livres d'éducation financière.

Se créer des sources de revenus passifs

Puisque vous ne travaillez plus en tant que salarié, vous ne recevez plus votre salaire mensuel qui était jusqu'alors votre unique source de revenus.

Vous allez avoir besoin de le remplacer, oui, mais différemment.

L'idée est de ne pas vendre votre temps contre de l'argent, comme c'est le cas pour la plupart des salariés : l'argent gagné est proportionnel au temps passé à travailler pour l'entreprise.

Cette fois, vous devez trouver des moyens de gagner de l'argent de façon passive, vous devez trouver des façons d'accumuler du capital qui ne soit pas lié à la valeur temps.

Vous devez trouver comment gagner autant d'argent, vous devez trouver comment multiplier vos sources de revenus.

1h de travail doit vous rapporter autant que 5h, 20h ou 100h de travail.

Ces sources de revenus passifs ont un nom, c'est ce qu'on appelle les business scalable.

Derrière cet mot de vocabulaire anglais pompeux que l'on pourrait traduire par mise à l'échelle se cache simplement l'idée de travailler et de créer quelque chose une seule fois (ou durant un temps limité) pour générer du revenu de façon régulière, totalement décorrélé du temps investi.

Les exemples de business scalable générant des revenus passif sont nombreux :

  • Écrire un livre
  • Tenir un blog
  • Vendre un produit digital
  • Vendre une formation en ligne
  • Investir dans l'immobilier
  • Investir en bourse

Si les 4 premiers exemples nécessitent une expertise et un apprentissage particulier, les 2 derniers en revanche ne nécessitent rien d'autre de votre part que de mobiliser un capital de départ afin de le placer.

💡
Une autre solution ultra simple pour récupérer de l'argent de façon passive à chaque achat : le cash-back.
On vous conseille d'utiliser iGraal. À chaque dépense en ligne vous cumulez des gains cash-back dans une cagnotte que vous pouvez récupérer ou utiliser à partir de 20 euros.
En ce moment, 7 euros de cash-back sont offerts si vous souhaitez essayer iGraal.

Investir son argent

La clé ultime pour sortir de la rat race et atteindre la liberté financière est la suivante : faire travailler son argent plutôt que de travailler pour l'argent.

Si cette affirmation peut vous sembler idiote à première vue, elle prend tout son sens si vous prenez un peu de recul.

Au lieu de vendre du temps de votre vie contre un salaire dans l'optique de dépenser ce revenu dans des biens matériels qui perdent en valeur au cours du temps, vous devez encaisser de l'argent issu de revenus passifs pour en réinvestir une partie dans des investissements rentables.

Si vous comprenez cela, vous trouverez le moyen pour sortir de la rat race.

En investissant votre argent dans des placements rentables, vous générez chaque année, chaque mois, chaque semaine, chaque jour, une plus-value vous rendant plus riche que la veille et ce, sans travailler plus !

Bien évidemment, s'occuper d'un bien immobilier locatif ou investir en bourse nécessite quelques heures de travail par mois, ne serait-ce qu'au début, pour trouver le bien ou l'action idéale dans laquelle vous allez investir.

Mais ce temps passé n'est rien en comparaison de l'argent que votre investissement vous rapportera par la suite.

L'immobilier locatif, comme la bourse, sont des placements qui vous permettent de réaliser de véritables effets de levier : une petite somme placée devient, sans travail supplémentaire, une somme d'argent considérable après plusieurs dizaines d'années.

Ce n’est sans doute pas le hasard si l’immobilier est l’investissement préféré des français : la simplicité du travail à fournir et les revenus qu’il garantit permettent véritablement de changer une vie.

Là où votre salaire reste proportionnel à votre temps à travailler, cet argent investi grossit au fil du temps, de façon naturelle et détachée.

Si chaque année, vous ré-investissez une partie de vos gains, alors c'est un véritable effet boule de neige :

  • Dans l'immobilier, vous pourrez investir dans une plus grande propriété que vous louerez plus cher.
  • Dans la bourse, vous pourrez acheter plus d'actions qui vous rapporteront plus de dividendes et donc plus de revenus.

Quitter la rat race n'est pas si compliqué. L'étape la plus dure est finalement la première : vouloir changer de mode de vie et initier le premier pas vers la liberté financière. En prenant conscience de vos habitudes de consommation et des leviers qui s'offrent à vous pour adopter une vie meilleure, il ne fait aucun doute que vous arriverez à quitter la rat race.

Découvrez nos autres articles sur l'épargne :

Jordan Houi

Jordan Houi

Passionné par les sujets liés à l'épargne et l'investissement. J'essaie modestement de vous proposer des solutions simples, parfois moins simples, pour battre l'inflation.
France